Elle s’adresse à toute personne ayant exercé une activité professionnelle (salariée, non-salariée, bénévole) pendant au moins trois ans. Le coût de la VAE à POLE IIID Formation s’élève à 2 400euros.

Elle peut, selon votre situation, être prise en charge.

Qu’est-ce que la Validation des Acquis de l’Expérience ?

«Toute personne qui a exercé pendant au moins trois ans une activité professionnelle, salariée, non salariée ou bénévole en rapport avec l’objet de sa demande, peut demander la validation des acquis de son expérience pour justifier tout ou partie des connaissances et des aptitudes exigées pour l’obtention d’un diplôme ou titre délivré au nom de l’Etat par un établissement d’enseignement supérieur.»(Loi du 17 janvier 2002. Code du Travail – Livre IX).

La loi sur la Validation des Acquis de l’Expérience permet à chacun d’obtenir un diplôme correspondant à son expérience professionnelle et à son savoir faire.

POLE IIID Formation, habilitée à décerner les titres de Concepteur-réalisateur 3D, Chef de projet Concepteur –réalisateur 3D, par la Commission nationale d’homologation des titres, peut vous permettre d’obtenir ces titres.

Pourquoi demander une VAE ?

  • Pour faire reconnaître votre expérience et vos compétences
  • Pour faire évoluer votre emploi
  • Pour envisager une reconversion professionnelle
  • Faciliter et raccourcir un parcours de formation
  • Reprendre vos études
  • Vous présenter à un concours qui exige la possession de ce diplôme ou d’un diplôme de même niveau.

Qui peut demander une VAE ?

Pour faire valider les acquis de son expérience, il faut avoir exercé une ou plusieurs activités, dans un cadre professionnel ou bénévole pendant au moins trois ans.

  • Cette activité doit être en rapport avec le diplôme visé
  • Elle peut avoir été exercé de façon continue ou discontinue, à temps plein ou à temps partiel.
  • Les périodes de formation initiale ou continues, de même que les stages en milieu professionnel pour la préparation d’un titre, ne sont pas pris en compte.

Comment procéder ?

La demande de validation des acquis de l’expérience est une démarche individuelle.

  • Elle peut être prise en charge financièrement par l’OPCA (Organisme paritaire collecteur agréé) dont dépend votre entreprise, si vous êtes salariés, par le conseil régional si vous êtes demandeur d’emploi.
  • Si vous êtes salariés, vous pouvez bénéficier de 24 heures de congé pour préparer votre dossier.

Les étapes de la VAE à POLE IIID Formation

  • Premier contact : vous prenez un rendez-vous avec un conseiller de l’Ecole Multimédia à qui vous présenterez un cv et une lettre de motivation.
    Toutes les informations nécessaires vous seront communiquées concernant la démarche, le congé auquel vous pouvez prétendre, les modalités de financement. Un dossier de pré-candidature vous sera remis.
  • Retour du dossier qui comprendra notamment, votre parcours professionnel détaillé, la copie de vos diplômes et des attestations de formation, la copie de vos contrats de travail, les attestations de bénévolat… Après étude de ce dossier, l’Ecole Multimédia validera ou non votre démarche.
  • Inscription à la VAE, demandes de financement et de congés. Le dossier peut alors être élaboré.
    On vous demandera de mettre en évidence tous les savoir-faire professionnels et les compétences acquises correspondant aux différentes matières exigées pour l’obtention du titre homologué. Comptez que cette étape peut durer plusieurs mois.
  • Le dossier est présenté devant le jury composé à parité d’enseignants de l’Ecole Multimédia et de professionnels du graphisme et du multimédia. Le jury, procède avant de délibérer à un entretien avec le candidat afin d’éclaircir ou préciser certains points du dossier.

A l’issue de l’examen par le jury, deux possibilités :

  • La certification est attribuée au candidat ;
  • Le jury préconise un complément de formation afin de pouvoir valider la certification ; à l’issue de ces compléments, le dossier est à nouveau présenté devant le jury qui le valide.

Coûts de la VAE à POLE IIID Formation

  • Constitution du dossier et entretien devant le jury: 2400 € (HT).

Ce tarif ne comprend pas les frais d’une éventuelle reprise de formation en cas de validation partielle.

Vos droits pour réaliser votre projet VAE

Vous êtes salarié(e)

  • Vous pouvez bénéficier du Congé VAE : vous avez droit à 24 heures de congé, consécutives ou non. La demande doit en être faite auprès de votre employeur au moins 60 jours avant le début de la procédure. La prise en charge financière pourra être faite par l’OPCACIF (Organisme Paritaire Collecteur Agréé du CIF) dont dépend votre entreprise. Une demande de prise en charge doit être faite auprès de cet organisme.
  • Vous pouvez utiliser, en accord avec votre employeur, les dispositifs du plan de formation entreprise ou du Droit individuel à la formation (20 heures par année de présence) pour obtenir le temps et le financement nécessaire à la réalisation de votre projet de VAE.
  • Si un parcours complémentaire de formation vous est prescrit au cours de votre démarche de validation, vous pouvez utiliser les dispositifs du Congé individuel de formation (si vous avez au moins deux ans de présence dans votre entreprise).

Vous êtes demandeur d’emploi

  • La demande doit être effectuée dans le cadre du Plan d’aide au retour à l’emploi et du projet d’action personnalisée, et validée par le conseiller professionnel du Pôle Emploi. Les formations prises dans le cadre du PAP peuvent être financées.
  • Les demandeurs d’emploi non indemnisés par les ASSEDIC peuvent bénéficier du régime de rémunération des stagiaires de la formation professionnelle.
  • Le chéquier VAE peut vous permettre de financer vote dossier VAE et l’éventuelle formation qui pourrait l’accompagner. Ce chéquier est financé par les conseils régionaux. A titre d’exemple, le Conseil régional Ile de France attribue 450 euros pour le financement de l’accompagnement à la VAE et jusqu’à 1600 euros pour une formation dans le cadre de la VAE.

Vous êtes indépendant ou artisan

  • Le financement peut être pris en charge par les organismes financeurs de la formation professionnelle auprès desquels vous cotisez